Christian PATIN
BRAS DROIT DES DIRIGEANTS


/www.brasdroitdesdirigeants.com

5 rue du docteur Baudin

28000 CHARTRES

06 03 51 27 83

Qui est mon entreprise ?

En septembre 2020, conscient d’un besoin non satisfait, j’ai rejoint le réseau national de franchise Bras Droit des Dirigeants pour exercer en Eure-et-Loir le métier de direction commerciale externalisée à temps partagé : il s’agit d’accompagner les PME/TPE du département dans leur développement commercial, et d’accomplir sur site, en prestations de services, avec les cadres de l’entreprise, des missions ponctuelles ou durables (6 mois reconductible) à temps partiel (quelques jours par mois, 1 à 2 jours par semaine).  

Chartrain depuis 31 ans, ayant développé différentes entreprises et organisations sur le département, je suis indépendant, à votre service, pour répondre à vos attentes.

Qui sont mes clients ?

Bras Droit des Dirigeants exerce ce nouveau métier de direction commerciale à temps partagé depuis plus de 12 ans, et possède des références dans toute la France dans pratiquement tous les secteurs d’activité. La base de données de ces références étant très vaste, n’hésitez pas à me contacter pour que je vous communique nos références dans votre secteur d’activité.

En revanche, il va de soi que je ne travaille en parallèle que pour des clients exerçant des activités différentes, jamais pour deux sociétés concurrentes en Eure-et-Loir.

Quelles sont mes activités ?

Les activités exercées dans le cadre de ces missions sont définies avec le dirigeant par un contrat spécifique, permettant d’atteindre des objectifs mesurables et quantifiés à l’origine : augmentation du chiffre d’affaire et des marges opérationnelles, diversification du portefeuille clients, mise en place et utilisation de tableaux de bord et/ou d’outil CRM.

Pour cela, la mission peut se dérouler en deux temps :

Une phase de préparation de quelques jours qui consiste à analyser la segmentation clients, définir un plan d’actions commerciales (classiquement en trois volets : prospection, fidélisation, reconquête), et revoir si nécessaire l’élaboration du discours commercial partagé par les acteurs dans la culture d’entreprise.

La seconde phase s’établit dans la durée, mais à un rythme choisi en fonction du nombre de salariés concernés, pour piloter et coordonner l’action commerciale de l’entreprise avec le dirigeant. C’est dans cette phase que le directeur commercial externalisé peut avoir en charge le management des forces de vente, éventuellement le recrutement des commerciaux, et intervient sans être salarié comme s’il était membre de l’entreprise.

Quelles expressions vous feront penser à mon activité ?

« Patron qui doit savoir tout faire, je suis souvent débordé, garant de mon process technique, de la qualité de nos prestations, mais je ne suis pas spécialiste de l’action commerciale, et ne dispose pas du temps suffisant pour lui donner la place qu’elle mériterait d’occuper »

« J’ai des commerciaux pour vendre mes produits, mais je n’ai pas le temps de les suivre, je ne sais pas bien ce qu’ils font, ni évaluer leur performance »

« Je n’ai pas de quoi me payer les services d’un cadre à temps plein, et si je pouvais avoir un directeur commercial 0,2 ETP, ça m’irait bien »

« Je n’ai pas encore pris le temps de mettre en place des tableaux de bord détaillés pour analyser finement quels produits/ services me rapportent le plus d’argent »

« J’ai besoin d’un coup de main ponctuel pour recruter un commercial, pour engager une diversification de mon cœur de métier, pour répondre à un nouvel appel d’offre… »